Fédérer et impliquer les citoyens

 

Le digital a transformé le comportement des individus et donc des citoyens au sein de la société. Le mobile a pris une place considérable dans la vie des français et a changé, notamment, la relation à l'information qui se doit désormais d'être accessible partout, tout le temps et instantanément.

Aujourd'hui, un des thèmes centraux de la réforme de l'État est la modernisation de l'action publique. Si la quasi totalité des communes possède aujourd'hui un site internet (94%), l'attente exprimée par les citoyens et révélée par l'étude de l'AMF (Association des Maires de France) montre qu'ils sont 1 sur 2 à souhaiter que la communication digitale de leur commune soit renforcée (sites, applications mobiles, réseaux sociaux…). Ce résultat est la double conséquence de l'omniprésence des mobiles et des réseaux sociaux dans notre quotidien, mais également de la demande des citoyens en terme de modernisation de l'action publique.

Les maires sont les élus auxquels les Français font le plus confiance, loin devant les conseillers généraux, régionaux et les députés et ce, grâce au lien de proximité qu'ils entretiennent avec les administrés. Cependant, si 63% des Français estiment important ou très important d'être consultés sur leurs services publics municipaux (baromètre du service public municipal 2013 - Université de Lille 1 -), ils sont encore plus nombreux (65 %) à penser que la concertation consiste souvent à « faire croire qu'on écoute les citoyens tout en décidant sans eux » (baromètre de la concertation 2013 - Harris Interactive pour ResPublica -). Il revient donc aux maires de résoudre ce hiatus de perception.

Dans « L'impératif délibératif », les universitaires Loïc BLONDIAUX et Yves SINTOMER avancent que l'action publique moderne ne pourra plus faire l'impasse sur une participation citoyenne élargie pour nourrir et légitimer la prise de décision politique.

L'expertise d'usage 
des habitants, des travailleurs, des enfants,
est fondamentale sur
des sujets qui touchent à la vie quotidienne.
Donner la parole aux usagers pour savoir quelle ville est bonne pour leur santé ou leur mode de vie est donc primordial et favorise sans nul doute, un comportement citoyen et une implication accrue des habitants dans leur commune.

Renforcer la connexion entre le citoyen et la collectivité est l'objectif essentiel de mymairie, notamment au travers de sa fonctionnalité “Signalement” qui permet à tout usager de signaler à sa mairie une situation nécessitant son intervention (chaussée dégradée, signalisation absente, éclairage défectueux, encombrants…) et par là même de les impliquer dans la vie de la cité.

L'application mobile mymairie est aussi un moyen efficace d'aller à la rencontre des électeurs. La réunion publique en mairie ou la multiplication de comités consultatifs ne sont plus des outils adaptés à l'existence d'un vrai débat public. Faire participer les habitants dans leur ensemble en élargissant le cercle des initiés et des râleurs chroniques et se concentrer sur quelques démarches participatives sincères et visibles permet d'impliquer plus largement vos concitoyens et renforce la visibilité de vos actions. La fonctionnalité « Sondage » de mymairie a été spécialement conçue dans ce but. Elle permet aussi de transmettre, directement sur leur smartphone, le bilan et les résultats de l'enquête et de maintenir ainsi le lien de proximité entre vous et vos administrés.